Invitez des lecteurs dans votre groupe de travail pour leur faire découvrir vos contenus

By Christopher Parola, on May 18, 2016
2 min

Le profil Lecture Seule, la solution pour agrandir votre communauté

Nous avons développé le profil Lecture Seule pour répondre au besoin fréquent chez nos clients de diffuser leur veille plus largement, sans permettre aux lecteurs d’ajouter des contenus.

Un utilisateur en Lecture Seule pourra aimer et commenter les contenus, mais ne pourra pas en partager de nouveaux au sein d’un équipage.

Pour ajouter un utilisateur en Lecture Seule, il suffit de cocher la case “Lecture seule” au moment de son invitation dans l’interface d’administration. 

L’utilisateur saura pourquoi il ne peut sauvegarder un nouveau contenu dans cet équipage.

Ce statut de “lecteur seul” pourra être modifié à tout moment par un des administrateurs de l’équipage.

Ainsi, les équipages disposent désormais de trois profils utilisateurs :

  • Le lecteur : il ne peut pas partager de nouveaux contenus.

  • L’utilisateur : il peut partager des contenus.

  • L’administrateur : il peut modifier les catégories et inviter de nouveaux utilisateurs.

La veille, un atout que les communautés ne pensent pas à valoriser

Face à la surcharge informationnelle, le simple fait de proposer des contenus filtrés et analysés a une immense valeur pour des lecteurs.

De ce fait, les entreprises et les communautés qui réalisent ce filtre au quotidien possèdent un contenu d’une richesse immense, mais qu’elles ne pensent pas toujours à diffuser.

Celles qui les diffusent le font souvent sous la forme de “portail d’actualité”. Elles peuvent déjà utiliser les flux RSS proposés par elCurator pour se connecter à leur intranet ou portail et diffuser leur veille.

Mais elles pourraient aussi élargir leur communauté en invitant ces lecteurs à accéder à l’intégralité de leur veille, sur une interface qui leur permette de faire des commentaires et des feedbacks.  

La diffusion de la veille peut changer pas à pas avec la lecture seule

Les cellules de veille n’ont pas à s'inquiéter de la montée en puissance de la veille collaborative, au contraire. Nous montrions dans un précédant article, que la veille collaborative propose un nouveau flux à la cellule de veille, et lui permet de voir quels sont les sujets qui passionnent ses collaborateurs.

Cependant, toutes les entreprises et communautés ne sont pas prêtes pour la veille collaborative. Un temps d’adaptation est nécessaire et peut être accompagné en passant progressivement d’une diffusion “Top Down” où la cellule de veille envoie une newsletter, à un modèle où le collaborateur choisit les contenus qu’il peut lire, et peut enfin  enrichir les contenus de la cellule de veille.

En effet, nous avons pu mesurer que 60% des collaborateurs lisent plus de contenus quand ils peuvent le faire sur leur smartphone et bénéficier de ces contenus, y compris hors connexion.

Les cellules de veille peuvent donc bénéficier d’outils tels qu’elCurator pour diffuser plus efficacement leurs contenus et donner l’habitude au collaborateur de nouvelles plateformes de lecture de contenus, un premier pas vers la veille collaborative.

Envie d'essayer ? N'hésitez pas à nous contacter : contact@elcurator.net

Liked it ? Share it

B6900c1c4abc4ffd521d7c349866c6aa
About the author
Christopher Parola is the product manager and the co-founder of elCurator.