Lire des contenus au quotidien : notre méthode !

By Valentin Perez, on May 13, 2016
3 min

Vous cherchez à optimiser votre veille et améliorer votre productivité dans le cadre de votre développement professionnel ? La curation de contenu et la méthode Getting Things Done (GTD) peuvent vous aider !

La veille : un geste quotidien

Pour beaucoup de professionnels, rester à jour sur les aspects et sujets qui font leur métier est un enjeu primordial. La curation de contenu  réalisée par des experts permet d’accéder à une information de qualité et analysée : on évite une grande partie du flux quotidien d’information en ne gardant que les contenus de bonne qualité.

Notre outil elCurator permet d’enrichir et d’éditorialiser des contenus sélectionnés au préalable par vos soins sur le web et de les partager avec le monde entier ou des membres d’une communauté regroupés par centres d’intérêts, groupes de travail ou par société (Equipages), ce qui permet de filtrer “par l’humain” la pertinence des informations et des contenus disponibles sur la plate-forme.

Si cette curation limite la quantité de contenus mis à notre disposition, il n’est pas simple pour autant de les lire au fil de l’eau ; en effet, cela reviendrait à être constamment interrompu dans nos tâches quotidiennes et peut se révéler chronophage. Ainsi, nous avons adopté une méthode qui, couplée à notre outil elCurator, se révèle très fructueuse en gain de temps et qui permet d’améliorer sa productivité sans stress.

Getting Things Done : une méthodologie pour une meilleure veille ?

Le livre GTD (“Get Things Done”) publié par David Allen décrit une méthode de gestion du  des priorités quotidiennes. Le but n’est pas uniquement un “gain de temps” mais une meilleure gestion des actions effectuées au quotidien afin d’en optimiser les résultats.

Cette méthode implique ainsi un process structuré de gestion du temps et des priorités en 5 parties :

  • Collecte : Relever tout projet qui se doit de retenir l’attention et qui pourrait requérir un traitement ultérieur, voire qui pourrait nécessiter que l’on y passe du temps.

  • Traitement : Pour tout projet envisagé, déterminer le résultat que l’on cherche à obtenir  et la première action à entreprendre pour déclencher le process de réalisation.

  • Organisation : Déterminer et lister directement les différentes étapes et les rappels pour leur réalisation dans un outil adhoc (agenda, échéancier…)

  • Revue : Réexaminer régulièrement les différentes étapes du/des projets en cours et des nouveaux projets.

  • Engagement : Réaliser les étapes du projet de manière à ce que l’on puisse toujours suivre le process déterminé lors de la phase d’organisation.

N’hésitez pas à suivre ce lien pour plus d’informations sur la méthode GTD

Ici, le principe de curation prend tout son sens : un bon outil de curation permet de faire sa veille quotidiennement, de manière optimisée grâce au filtrage des informations par l’humain.

C’est en appliquant la méthode GTD que l’on peut optimiser sa veille : lire plus de contenu de qualité plus efficacement.

Votre veille adaptée à la méthode GTD :

Il est tout a fait pertinent d’adapter la méthode GTD à sa veille personnelle ou professionnelle, le concept étant parfaitement compatible avec les outils de veille ou de curation de contenu.

Nous allons donc tenter d’adapter le processus définissant la méthode GTD aux différentes actions à entreprendre sur un outil de veille collaborative tel que elCurator par exemple.

Ainsi, les 5 parties qui constituent le process de la méthode GTD peuvent être appliquée à la veille:

  • Collecte : Collecter l’information où qu’elle soit et quel qu’en soit le type sur le web : twitter, blogs, newsletter...

  • Traitement : Sauvegarder les informations que l’on souhaite, prendre le temps de lire par la suite.

  • Organisation : Classer et organiser ces contenus par tags et catégories afin de les retrouver plus facilement.

  • Revue : Accéder aux contenus, les trier, regarder leur temps de lecture et les prioriser en vue de les lire.

  • Engagement : Lire puis en faire quelque chose (le supprimer, le partager, le stocker).

Et vous, quelle méthode utilisez-vous pour votre veille personnelle ou professionnelle ?

*infobésité : Contraction des mots “Information” et “Obésité”, désigne la surcharge d’information de par le trop grand nombre de sources et de contenus à disposition.

Liked it ? Share it

6029ef9c72ed3c4ee1de425bbe2913db
About the author
Communication Officer